Travailleur indépendant définition
Envie d'en savoir plus sur le sujet ?

Qu’est-ce qu’un travailleur indépendant ?

Depuis quelques temps, vous avez soif de liberté. Vous mourrez d’envie de bosser sur des projets épanouissants et de gagner en autonomie. Cette petite voix qui vous pousse à changer de vie ne vous quitte plus. En bref : vous vous intéressez de plus en plus au travail indépendant. Mais au fond, savez-vous vraiment ce qu’est un travailleur indépendant ?

Travailleur indépendant : la définition juridique

Un travailleur indépendant est une personne qui exerce en son nom, via un statut juridique spécifique, une activité professionnelle contre rémunération sous forme de contrat de prestation de service. Contrairement au salarié, il est autonome dans l’organisation de son travail et ne se trouve pas dans une situation de subordination à l’égard de son employeur. En bref, le travailleur indépendant est son propre patron.

Une personne est considérée comme travailleur indépendant lorsqu’elle est immatriculée auprès des organismes compétents, comme l’URSSAF, la chambre des métiers, ou le greffe du tribunal du commerce. Tous ces organismes font office de Centre de Formalités des Entreprises (CFE). De fait, le travailleur indépendant dispose d’un numéro SIRET afin de pouvoir émettre des factures. Il doit également choisir son statut juridique parmi différentes possibilités comme celui de micro-entrepreneur, d’EURL, ou d’Entrepreneur Individuel.

Qui sont les freelances ?

En anglais, travailleur indépendant se dit “freelance” et l’étymologie du mot en dit long sur sa signification. Le terme fait référence aux chevaliers sans allégeance qui prêtaient leur savoir-faire dans le maniement des armes au seigneur le plus offrant. “Free” signifiant “libre” et “lance“ faisant référence à l’arme des chevaliers. Aujourd’hui, le freelance a changé d’arme ! Il a troqué le maniement de l’épée par d’autres compétences et d’autres outils, mais le principe reste le même.

Quand on parle de travailleurs indépendants, on pense souvent aux graphistes, traducteurs, développeurs et consultants. En réalité, la liste est bien plus variée et bien plus longue que cela. Informatique, communication, conseil : le travail indépendant concerne quasiment toutes les professions. Si vous avez un doute sur la faisabilité de votre métier en freelance, on vous invite à lire l’article dédié à la définition de l’offre.

Les 3 types de freelances

Les objectifs et les ambitions des travailleurs indépendants varient en fonction de leurs profils. Entre le micro-entrepreneur, qui cherche un complément de revenu, et le consultant expert qui travaille avec des multinationales, le travail indépendant recouvre un grand nombre de réalités. Chez Easyfree, on a identifié 3 types de travailleurs indépendants.

Le jobber : Le jobber effectue des missions ponctuelles, le plus souvent grâce à des plateformes dédiées (Deliveroo, Uber, Needelp). Il doit également déclarer son activité et le fait généralement sous le régime de la micro-entreprise, qui nécessite moins de démarches administratives. À noter, le jobbing est également appelé « travail à la demande ».

Le freelance à la mission : Il réalise des missions en relation avec son expertise pour des clients contre rémunération. Mission, client, paiement : c’est le triptyque du freelance à la mission. Cela peut sembler évident mais nombreux sont les travailleurs indépendants débutant à trouver rapidement une mission pour un client mais… sans jamais discuter de rémunération ! On vous donne rendez-vous sur les articles dédiés à la définition des tarifs et à la création d’un devis pour éviter cette mésaventure.

Le freelance porteur de projet : Sa vision se rapproche de celle d’un entrepreneur. Il porte un projet et se rémunère grâce aux financements qu’il trouve par la suite. C’est le modèle que j’ai choisi pour créer le MOOC Devenir Freelance. Pour travailler de cette manière, mieux vaut être expérimenté et avoir 6 mois à un an de trésorerie d’avance.  Gérer un projet avec plusieurs acteurs est plus compliqué qu’une simple mission et ce type de projet prend du temps à être monétisé.

Maintenant que vous savez précisément ce qu’est un travailleur indépendant, il ne vous reste plus qu’à vous lancer. Vous trouverez sur ce blog de nombreux conseils et astuces pour choisir votre statut, définir votre offre, fixer vos prix et bien plus encore. On espère vous croiser très bientôt dans un coworking 🙂

A découvrir ...
Lifestyle

Les solutins pour créer un emploi du temps qui correspond parfaitement à vos besoins !

13 06

Emploi du temps freelance : créez votre semaine sur mesure

Manager

Comment créé son devis ?

25 05

Le devis du freelance

Gestion

Un expert comptable est-il réellement utile ? La réponse dans cet article !

23 05

Faut-il gérer seul sa comptabilité freelance ?