Envie d'en savoir plus sur le sujet ?

Freelance : mobilisez votre réseau

Pour un travailleur indépendant, construire un réseau et trouver des missions sont deux faces de la même pièce. Il n’y a pas de secret, vos premiers clients viendront de votre réseau proche. C’est donc essentiel pour le succès de votre aventure freelance ! Dans cet article, je vous propose de voir comment identifier, développer et exploiter votre réseau.

On a tous un réseau !

«En bossant dans ma boite d’avant, j’avais déjà un petit réseau. Je ne m’en rendais pas compte. C’est en partant que j’ai réalisé.” explique Joanna Kirk, une responsable presse qui s’est mise à son compte il y a deux ans. Si vous pensez ne pas avoir de réseau, vous vous trompez sûrement. Nous avons tous un réseau ! Amis, familles, voisins, anciens collègues et anciens patrons : il est tout autour de vous.

Si vous êtes salarié, mieux vaut éviter de quitter votre emploi en hurlant sur votre patron. Lorsque l’on crée son entreprise, chaque contact compte. Aux États-Unis, 25% des consultants indépendants déclarent que leur premier client était en réalité leur dernier employeur.  “Mes premiers clients sont venus par les journalistes avec qui je bossais et mes anciens collègues. Ça s’est mis en marche relativement vite, la transition s’est faite sans gros décalage” ajoute Joanna Kirk.

La prise de contact

La première chose à faire lorsque vous vous lancez en freelance est de contacter tous les gens que vous connaissez pour leur présenter votre activité. L’important c’est d’avoir un maximum de personnes qui savent ce que vous avez à offrir, même s’ils n’ont rien à voir avec votre activité actuelle. Vos amis, les membres de votre famille, et vos anciens camarades de classe sont les personnes qui ont le plus envie de vous aider. 

Votre message n’a pas forcément vocation à être commercial. Il s’agit simplement d’impliquer votre réseau dans votre aventure. Ne vous attendez pas à des miracles pour autant, ils n’auront probablement pas de mission pour vous. En revanche, ils pourraient  penser à vous par la suite ou vous mettre en relation avec une connaissance à la recherche d’un freelance !

Passez à la vitesse supérieure

N’hésitez pas à inviter les membres de votre réseau à déjeuner ou à prendre un verre. C’est un environnement parfait pour expliquer ce que vous faites de manière informelle et décontractée. De plus, les rencontres en face à face sont bien plus engageantes que les discussions virtuelles. Ce moment convivial permettra de créer un lien plus fort et authentique entre vous et votre interlocuteur. Le jour où il aura besoin de vos services, il se souviendra de vous et ne manquera pas de reprendre contact.

Rappelez-vous toutefois que c’est votre temps et votre énergie que vous vendez en freelance. Faire des déjeuners prend du temps et coûte de l’argent. Soyez donc méticuleux, ne proposez un déjeuner que lorsque votre contact a montré un réel intérêt dans votre activité. Dans le cas contraire, un café ou un coup de téléphone seront sûrement suffisants.

Enfin, gardez un suivi de tous vos échanges avec les membres de votre réseau. N’hésitez pas à mettre en place un mini CRM (Customer Relationship Management), même sous la forme d’un simple tableau Excel. Vous pouvez vous inspirer de l’exemple ci-dessous. N’oubliez pas, l’objectif d’avoir un bon réseau, c’est de signer un max de missions ! 

Mots clés
A découvrir ...
Lifestyle

Les solutins pour créer un emploi du temps qui correspond parfaitement à vos besoins !

13 06

Emploi du temps freelance : créez votre semaine sur mesure

Manager

Comment créé son devis ?

25 05

Le devis du freelance

Gestion

Un expert comptable est-il réellement utile ? La réponse dans cet article !

23 05

Faut-il gérer seul sa comptabilité freelance ?