Envie d'en savoir plus sur le sujet ?

Faut-il gérer seul sa comptabilité freelance ?

Quand on se lance dans l’aventure du travail indépendant, gérer sa comptabilité freelance n’est pas chose aisée. La moindre erreur peut avoir des conséquences catastrophiques sur votre activité. Alors, faut-il faire appel à un expert comptable ou tenter d’affronter les tableaux excel et les formulaires tout seul ?

Une histoire qui se répète

C’est une histoire des plus classique. Vincent se lance à son compte et n’a pas suffisamment d’argent pour passer par un comptable. Il se dit que, vu la simplicité de son cas, ça ne devrait pas être trop compliqué de gérer sa comptabilité freelance tout seul. Il crée son statut, édite ses factures grâce à un site en ligne. Il pense tout bien faire. Et puis la fin de l’exercice fiscal arrive et il doit faire son bilan.

L’indépendant n’est plus aussi sûr de son choix. À force de regarder des chiffres, il voit double. Il a beau lire, relire, il ne comprend toujours pas exactement ce qu’il doit faire. La panique s’installe, il cède et cherche un comptable ! Mais à court de temps il ne peut pas comparer les offres correctement. Les comptables savent qu’ils vont devoir rattraper de nombreuses erreurs. Ils vont donc passer plus de temps et en conséquence facturer plus. Vincent est piégé.

Faire appel à un expert comptable ?

Quand on commence, on veut souvent éviter les dépenses non obligatoires, mais ce n’est pas toujours la bonne option. La comptabilité en freelance nécessite d’être rigoureux. Il faut déclarer votre TVA, CED, CVAE au bon moment, sous peine de pénalités de retard. Un indépendant qui se passe d’un expert-comptable consacrera au minimum 80 heures par an à la comptabilité. Eh oui ! Cela prend du temps de rechercher les informations, de faire les calculs et de rattraper les éventuelles erreurs.

Si seulement notre indépendant avait fait appel à un comptable dès le début, il se serait économisé de l’argent, du stress et de l’énergie. C’est en tout cas ce qu’estime Nicolas Quero de BDO. Votre expert-comptable s’occupera de tout cela pour vous et assumera les pénalités de retard s’il se trompe. Il vous faudra payer entre 200-300€ par mois, mais vous achèterez ainsi votre tranquillité d’esprit.

Si vous vous occupez de votre comptabilité freelance vous-même, on espère que vous avez la rigueur de Sheldon Cooper. “Si on a une volumétrie relativement peu importante, c’est faisable.” explique l’expert-comptable. “Mais souvent, on ne fait que des économies de bout de chandelle.” On vous conseille donc de prévoir assez de temps, du paracétamol et de mettre un peu d’argent de côté au cas où vous feriez quelques petites erreurs de calcul !

Si, si, vous pouvez vous faire contrôler

Vous vous dites peut-être “Mais qui ira bien me contrôler, petit indépendant que je suis ?” Alors d’un, ne vous sous-estimez pas, vous êtes sexy, fabuleux et important (surtout pour l’administration fiscale). De deux, la probabilité de vous faire contrôler est faible, mais pas les risques en cas de contrôle confirme Nicolas Quero.

«Le risque le plus important n’est pas le redressement parce que généralement, ce ne sont pas des montants importants. C’est la perte de temps et d’énergie à monter le dossier et à répondre, alors que vous auriez pu le consacrer au développement de votre activité et à la satisfaction de vos clients.»

Alors, vous vous lancez dans la comptabilité ou vous faites appel à un expert-comptable ? La balle est dans votre camp !

A découvrir ...
Lifestyle

Les solutins pour créer un emploi du temps qui correspond parfaitement à vos besoins !

13 06

Emploi du temps freelance : créez votre semaine sur mesure

Manager

Comment créé son devis ?

25 05

Le devis du freelance

Gestion

Un expert comptable est-il réellement utile ? La réponse dans cet article !

23 05

Faut-il gérer seul sa comptabilité freelance ?