Envie d'en savoir plus sur le sujet ?

Calculer son TJM en tant que freelance

Quand on est travailleur indépendant et que l’on souhaite facturer au temps passé, il faut pouvoir déterminer son TJM. Il est important de savoir combien vous voulez gagner et calculer votre tarif à la journée.

Le nombre de jours travaillés

Lorsque vous travaillez en freelance, vous ne facturez pas 365 jours par an. Ce serait trop beau ! Si vous travaillez cinq jours par semaine, cela donne 250 jours par an (20 à 21 jours par mois). Maintenant, il faut déduire tous les jours où vous ne travaillerez pas parce que vous serez malade (Bouuuuh) ou que vous serez en vacances (Yeaaaah). En règle générale, on arrive en moyenne à 210 jours travaillés par an.

Une partie de ce temps de travail (en général, entre 25 et 50 % de votre temps) devra être consacrée à des tâches périphériques : administratif, prospection, formations, etc. Il est admis qu’un freelance ne peut travailler sur ses missions que 120 à 145 jours par an (10 à 15 jours par mois). Vous obtiendrez alors le total de vos journées facturables.

Faites ensuite le point de vos coûts d’exploitation : impôts et cotisations sociales, abonnement internet, forfait de téléphone, hébergement de votre site web, fournitures de bureau, formations, voyages et déplacements professionnels, frais bancaires, primes d’assurance, location de bureau, etc. Ajoutez l’ensemble de vos charges au salaire que vous souhaitez vous verser. Vous obtiendrez alors le montant total de vos coûts d’exploitation. Divisez le total de vos coûts d’exploitation par votre nombre de journées facturables et vous obtiendrez votre TJM.

Calcul chiffré du TJM

Vous souhaitez travailler à temps plein et prendre six semaines de vacances ou congés maladie. Vous aurez alors 52 semaines – 6 semaines chômées = 46 semaines travaillées. Ce qui vous donne 230 jours de travail annuel. Vous savez que 40% de votre temps sera dédié à des tâches périphériques. Vous ne pourrez donc facturer que 60% de ces 230 jours. Ce qui vous donne 138 jours par an.

Si vous voulez gagner 3 000€ net par mois et que vous partez du principe que vos charges d’exploitation et création de trésorerie s’élèveront à 50% de votre résultat, soit 1 500€, vous allez devoir viser les 4 500€ par mois, soit 54 000€ par an. Il ne reste plus qu’à diviser ce montant par le nombre de jours facturables : 54 000 / 138 = 391€ par jour. On comprend beaucoup mieux pourquoi les prix journaliers des freelances paraissent si élevés !

A découvrir ...
Manager

Retrouvez la 23ème édition du salon SME

14 09

Salon SME : rendez-vous à la table ronde 2022

Lifestyle

Rejoindre une communauté de freelance ? Que des avantages !

27 07

Les avantages des communautés de freelance

Gestion

Facturer au temps passé

20 07

Calculer son TJM en tant que freelance