Envie d'en savoir plus sur le sujet ?

Les 5 erreurs d’un collectif de freelance

Créer un collectif de freelance est une solution qui séduit de plus en plus de personnes. Volonté de mutualiser les talents ou envie de briser la solitude du travailleur indépendant, les bonnes raisons de se lancer dans l’aventure d’un collectif ne manquent pas. Attention toutefois à ne pas reproduire ces cinq erreurs courantes.

Ne pas établir le profil de ses membres

Avoir un collectif de freelance ne signifie pas accepter en son sein toutes les personnes répondant à ce statut. Il est vital pour la survie de tout collectif de définir le profil type des membres qui intégreront la structure. Un profil type qui englobe aussi bien les qualités professionnelles que les qualités humaines.

Ne pas identifier les bons leviers de prospection

Attirer et séduire des clients est une condition sine qua non à la survie d’un collectif de freelance. Il est donc primordial de mettre en place une stratégie idoine pour communiquer mais aussi pour vendre ses services.

Ne pas avoir une image de marque assez forte

Dans l’expression collectif de freelance, il y a certes le mot freelance mais il y a surtout collectif. C’est de la volonté de tous d’avancer dans le même sens que viendra la réussite de l’organisation. C’est pourquoi il est indispensable de créer une image de marque forte qui rassemble les freelances. Cela permettra à toute une communauté de s’engager.

Ne pas mutualiser les savoir-faire des freelance

Le collectif de freelance se doit de fonctionner en équipe. Chaque membre apporte son savoir-faire et son expertise. Le but est donc que chacun apporte une plus-value aux compétences des autres afin de proposer une offre complète aux prospects. S’il n’y a pas de mutualisation et que chacun travaille seul dans son coin, à quoi bon finalement se lancer dans l’aventure d’un collectif ?

Avoir une hiérarchie trop forte

L’une des principales motivations chez les personnes se lançant en freelance est la volonté d’être son propre patron, de ne plus avoir à subir une hiérarchie trop lourde. Recréer ce mode de fonctionnement dans un collectif de freelance donnerait à ces derniers l’impression d’être de retour dans le salariat !

Enfin, il est important de souligner l’importance du choix des outils dans la réussite d’un collectif de freelance. Si cet adage est valable pour les outils techniques propres au travail de chacun, il est d’autant plus vrai pour les à-côtés et notamment pour la partie administrative. En effet, sans une aide comme celle que peut proposer la plateforme Digital Process Tools, les risques d’oublis ou d’erreurs sont nombreux et présents au quotidien. Et il n’y a rien de pire pour une organisation qu’un problème administratif…

En évitant ces quelques erreurs et en travaillant d’arrache-pied, mais dans la bonne humeur, il n’y a pas de raison que la réussite ne soit pas au rendez-vous !

A découvrir ...
Lifestyle

Les solutins pour créer un emploi du temps qui correspond parfaitement à vos besoins !

13 06

Emploi du temps freelance : créez votre semaine sur mesure

Manager

Comment créé son devis ?

25 05

Le devis du freelance

Gestion

Un expert comptable est-il réellement utile ? La réponse dans cet article !

23 05

Faut-il gérer seul sa comptabilité freelance ?